Accueil > Production > L’usine historique

L’usine historique

Avec sa tour mythique “années 30”, le site de Saint-Dizier restera l’usine historique des glaces Miko. Un lieu ancré dans le paysage régional et immortalisé dans les publicités Miko. D’un côté, elle sert de base d’envoi pour Miko Super Girl dans les films de Tonio Paccioni, et de l’autre, la tour aide les habitants de Saint-Dizier à se repérer dans la ville… Pour tous, l’usine de fabrication des glaces Miko fait partie de la vie quotidienne. Plus encore, déclarait le maire de la ville, “elle symbolise l’aventure de quelques industriels devenue celle d’une ville”.

Pour la famille Ortiz, elle marque l’entrée de l’entreprise dans la cour des grands. Avant qu’elle ne devienne le centre de la galaxie Miko, ce lieu était connu de tous pour être le Fort Carré, un bâtiment appartenant aux fortifications de Saint-Dizier aux 16e-18e siècles. En 1796, le Fort Carré se transforme en brasserie et connaît une belle expansion. Un lieu prédestiné pour les succès… Un symbole annonciateur, on y produisait aussi de la glace, offerte ensuite aux clients ou servant à rafraîchir la bière.

C’est en 1954 que la famille Ortiz partage les locaux de la brasserie avec la Bière Champigneule. Très vite, l’entreprise occupe la totalité de la surface. Dans les années 70, les litres de glace produits se comptent par dizaines de millions. En 1996, Miko déménage. Depuis, c’est une usine ultra-moderne de la zone industrielle de Saint-Dizier qui produit les célèbres glaces.

Ce fort Carré et sa tour symbolisent le patrimoine de Miko. Découvrez, en vues aériennes et d’intérieurs, cette usine à taille humaine aux outils de fabrication perfectionnés, qui a su évoluer avec son temps.

 

 

  • titre