Accueil > Médias > Les Masters Miko

Les Masters Miko

De 1991 à 2002, les Masters Miko ont fait vibrer le monde du patinage. A chaque édition, les meilleurs patineurs de la planète se réunissaient pour une compétition relevée, professionnelle, d’abord individuelle puis opposant pays et continents. De Katarina Witt à Surya Bonaly, en passant par Victor Petrenko et Paul Wylie, ils ont tous répondu présents. Chaque patineur était sélectionné pour les résultats qu’il avait obtenus dans l’année. Événement à part, même s’il était réglementé par la Fédération Internationale de Patinage, ce rendez-vous annuel était surtout réputé pour la qualité et l’originalité de son spectacle. La passion du “show” et l’esprit d’équipe étaient deux valeurs incontournables pour y participer.

Avec les années, les Masters Miko sont devenus un événement médiatique mondial retransmis par des dizaines de télévisions. Le règlement a lui aussi évolué. En 1996, en plus de la compétition classique, le meilleur saut est récompensé et le public choisit la musique des exhibitions. A partir de 1997, la compétition oppose une équipe Europe à l’Amérique, puis au reste du monde. Puis, c’est l’équipe de France qui affronte la Russie. Les Masters Miko ont connu de grands moments, comme en 1998 lorsque Philippe Candeloro a présenté un best-of de sa carrière de 12 minutes… Ou comme en 2001 avec une édition spéciale comédies musicales… Jusqu’à 2002, avec un dernier show inoubliable, tant pour les spectateurs que pour les patineurs.

 

Désormais entrés dans l’histoire, les Masters Miko revivent ici en images :