Accueil > Historique > L’épopée des glaces Ortiz > Berceau Cantabrique

Berceau Cantabrique

La famille Ortiz vient du nord de l’Espagne, de la Cantabrique, et plus précisément du village de San Pedro del Romeral, niché dans la vallée du Rio Pas. Une localité qui a son importance dans l’épopée des Ortiz…

Né en 1889 à San Pedro del Romeral, le jeune Luis Ortiz passe les premières années de sa vie à travailler dans la ferme familiale. Dès l’âge de 15 ans, Luis décide de traverser les Pyrénées pour tenter sa chance en France comme marchand de plaisirs. Il vend de croustillantes petites gaufres roulées, appelées “oublies”. Leur secret de fabrication, Luis l’a appris dès l’enfance, comme tous les autres enfants de son village. Les oublies sont à cette époque les friandises préférées des enfants car en vente et dégustation, le jeu s’installe.

Selon le chiffre indiqué par la roulette placée en haut de la machine à oublies, le client découvre combien de gaufrettes il peut savourer.

Dès 1905, Luis arpente les plages du Pays Basque français et de la côte d’Azur. Il traverse la France et s’arrête quand il rencontre la clientèle espérée. Son courage et sa détermination finissent par payer. En 1911, Luis a accumulé un pécule suffisant pour se marier. L’heureuse élue s’appelle Mercedes Josefa Martinez de la Maza. Elle vient de la même région que lui et lui donne en 1913 et 1914 deux fils : Louis et Jean. A cette époque, Luis travaille dans une verrerie de Clichy mais continue d’arpenter les squares et jardins de Paris avec son stock de friandises.

En 1914, la guerre éclate, Luis est réquisitionné aux chantiers navals de Rochefort-sur-Mer pour participer à la fabrication de bateaux frigorifiques. A la fin du conflit, sa famille, riche de quatre garçons, après les naissances de Vidal et André, reprend la route et part s’installer à Bar-le-Duc. Luis y développe ses activités de marchand ambulant.